Connecte-toi avec nous

Hi, what are you looking for?

Grand Reporter Media

EDUCATION

Togo/Dialogue entre responsables de l’éducation et syndicats d’enseignants : Le Gouvernement témoigne une fois encore son esprit d’ouverture

Les discussions entre les autorités togolaises et les syndicats d’enseignants se sont poursuivies mardi 19 avril 2022 au cabinet du ministère en charge de l’enseignement.

Pour une nouvelle fois, le gouvernement a témoigné sa volonté de résoudre les problèmes liés au secteur éducatif à travers des dialogues avec les acteurs concernés.

Les travaux ont été axés autour de la rentrée après les fêtes pascales , les activités pédagogiques , le recrutement des enseignants volontaires à travers les concours annoncé courant 2022 et le récent octroi d’indemnités aux directeurs d’écoles du préscolaire et du primaire , la construction de logements au profit des enseignants évoluant en milieux reculés, les primes d’éloignement et aussi la question de la gratification exceptionnelle. Cette dernière question pourra être réglée en mai prochain.

Fort de la sincérité des discussions avec les autorités en charge de l’éducation, le coordonnateur de la FESET et porte-parole des syndicats, M. Koffi KANITOM a appelé ses collègues à la confiance. « Nous voudrions lancer un appel à tous les enseignants de nous accorder ce crédit de confiance et de savoir que les discussions se poursuivent afin que la sérénité revienne sur le terrain », a-t-il exhorté.

Le Patron de l’éducation primaire et secondaire, Prof. Komla Dodzi KOKOROKO a déploré le mot d’ordre de grève lancé par le Syndicat des Enseignants du Togo (SET) pour la reprise des classes. Les syndicats présents ont invité le SET a levé les mots d’ordre de grève.

SET, le grand absent de la rencontre

Autour de la table des discussions mardi, tous les représentants des syndicats d’enseignants ont répond à l’appel sauf le SET. Le Syndicat des Enseignants du Togo est absent des discussions. A la base des dernières grèves dans le secteur éducatif ces dernières semaines, le SET n’a pas participé aux travaux alors que ses points de revendications notamment la construction des logements pour les enseignants du pays a été discutée. Sur ce point, les syndicats ont reconnu que leur secteur n’est pas le seul à être dans le besoin. Il est néanmoins convenu la construction des logements décents pour les enseignants évoluant dans les milieux reculés.

Selon les explications de M. KANITON , la revendication du SET est légale mais la manière ne sied pas et cela crée des difficulté.

Le Secrétaire Général de la Fédération des Syndicats de l’Education nationale (FESEN), M. Sénon HOUNSSIME a par ailleurs félicité le gouvernement pour avoir pris en compte la construction des logements au profit des enseignants, une revendication posée par le SET. « Nous sommes heureux que cette préoccupation soit entendue », s’est-il réjoui.

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’existence légale du SET pose un problème. Il n’est pas reconnu par les autorités du pays.

D’autres rencontres de travail sont attendues pour une issue favorable aux difficultés et maux qui minent le secteur.

JACQUES BAUER

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi

RESEAUX SOCIAUX

La vidéo fait le tour des réseaux sociaux depuis quelques jours. Les images montraient un responsable d’église en plein ébat sexuel avec une femme....

FLASH INFO

Un Gendarme et un policier seraient victimes d’une attaque au couteau.Un jeune tchadien aurait attaqué deux forces de défense et de l’ordre au grand...

EMPLOIS/ BOURSES

Dans le cadre du lancement de sa représentation au Togo, la Plateforme industrielle d’Adetikope est à la recherche d’un Content Manager (Responsable de contenus)....

EMPLOIS/ BOURSES

La liste des candidats présélectionnés répartis par centre et par salle dans le cadre de l’offre d’emploi pour le compte de la Plateforme Industrielle...

Copyright © 2009-2020 made by WAAS