Connecte-toi avec nous

Hi, what are you looking for?

Grand Reporter Media

SCIENCE et TECH

L’astronaute Thomas Pesquet de retour sur Terre

Ce mardi, à l’aube, l’astronaute français a amerri au large de la Floride avec ses trois coéquipiers. La fin de six mois de mission à bord de l’ISS, mais le début de plusieurs semaines de tests et de remise en forme.

MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / NASA / Aubrey Gemignani " -
Après six mois passés en orbite, à bord de la Station spatiale internationale (ISS), l’astronaute Thomas Pesquet a retrouvé les 9,807 m/s² de gravité terrestre, ce mardi à l’aube. L’astronaute français a amerri à 4 h 33 heure française, avec ses trois coéquipiers, au large de la Floride. Lors de sa précédente mission «Proxima», en 2016-2017, il avait atterri dans les steppes kazakhes.

Ramenés sur Terre par la capsule Dragon de SpaceX, les astronautes ont amorcé une descente vertigineuse, à une vitesse oscillant entre 8 et 9 mètres par seconde. La capsule a été freinée par d’immenses parachutes avant de taper la surface de l’eau («splashdown» en anglais). Elle a enfin été récupérée par des navires positionnés à proximité. Thomas Pesquet, le Japonais Akihiko Hoshide et les Américains Shane Kimbrough et Megan McArthur, équipage du Crew-2, en sont ressortis visiblement en forme. Le Français a notamment brandi des pouces en l’air alors qu’il était extrait de la capsule en position assise, engoncé dans sa combinaison spatiale. Les quatre astronautes rapportent aussi 240 kg de matériel et d’expériences scientifiques.

Parti le 23 avril, le Normand âgé de 43 ans achève ainsi la deuxième mission de sa carrière, baptisée «Alpha». Pendant six mois, il aura effectué plus de 200 missions scientifiques, assisté au tournage d’un film à bord par une équipe russe et porté les lourdes responsabilités de commandant de l’ISS. Il devait rentrer quelques heures plus tôt, mais le départ a été repoussé par la Nasa, ce dimanche, en raison de «vents violents à proximité de la zone d’amerrissage». Son équipage rentre sur Terre avant l’arrivée à bord de l’ISS de leurs remplaçants, quatre astronautes de Crew-3, dont le décollage à bord d’une fusée Falcon 9 de SpaceX depuis le centre spatial Kennedy en Floride a été plusieurs fois retardé, également à cause de la météo.

Une fois ramenés sur la terre ferme par un hélicoptère, les membres du Crew 2 prendront un avion pour le centre spatial de la Nasa à Houston (Texas). Thomas Pesquet devrait y effectuer de rapides tests médicaux afin de surveiller sa tension artérielle (potentiellement basse à cause de l’apesanteur). Il subira également des examens neurologiques afin de le réhabituer au mieux à la gravité, lui réapprendre à se tenir debout et, aussi, renforcer sa densité osseuse, diminuée avec son (long) séjour outre atmosphère. Et, pandémie oblige, il sera testé pour détecter des infections, comme le Covid-19.

Après ce check-up (environ deux heures), le Français dira au revoir à ses coéquipiers japonais et américains, qui, eux, resteront à Houston. Il s’envolera pour Cologne (Allemagne), au Centre européen des astronautes, où l’attend un stage de remise en forme de trois semaines. En outre, il sera soumis aux mêmes tests qu’avant et pendant sa mission afin de contribuer à la collecte de données scientifiques sur l’effet de la microgravité sur le corps humain. Mais surtout, Thomas Pesquet pourra enfin revoir ses proches et prendre, comme il le disait vendredi, une «première semaine de vacances depuis de nombreux mois».

LA RÉDACTION

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi

EMPLOIS/ BOURSES

Dans le cadre du lancement de sa représentation au Togo, la Plateforme industrielle d’Adetikope est à la recherche d’un Content Manager (Responsable de contenus)....

EDUCATION

Les résultats de l’examen du Certificat d’Etude du Premier Degré vont être proclamés dans les heures à venir. Mais les candidats peuvent déjà consulter...

RESEAUX SOCIAUX

La vidéo fait le tour des réseaux sociaux depuis quelques jours. Les images montraient un responsable d’église en plein ébat sexuel avec une femme....

SOCIETE

La Police Nationale a interpellé cinquante-quatre (54) individus, tous de nationalité nigériane dont quinze (15) faussaires cybercriminels et les trente-neuf (39) autres qui, sous...

Copyright © 2009-2020 made by WAAS