Connecte-toi avec nous

Hi, what are you looking for?

Grand Reporter Media

ECONOMIE

Economie : Togo, croissance optimiste malgré la Covid-19

L’économie togolaise affiche une croissance positive malgré les conséquences néfastes de la Covid-19 sur la plupart des économies du continent, à en croire le rapport présenté à la dernière session du Conseil National du Crédit (CNC) du 08 avril 2021.

En effet, au cours des derniers mois, le taux de croissance économique est révisé à la hausse à 1,8%. Cette  progression est principalement portée par le regain d’activités dans les secteurs secondaire et tertiaire.

Ce taux avait été respectivement abaissé à 1,3% en mai contre une prévision de 5,5 initiale,  puis à 0,7% en septembre 2020, face aux incertitudes liées à la gravité et à la durée de la crise sanitaire.

Parallèlement, le taux d’inflation est contenu à 1,8% et le taux d’endettement ressorti à 59% du Produit Intérieur Brut (PIB) en 2020.

Ce qui démontre que des efforts ont été faits pour résister au choc de la crise sanitaire, et préparer la résilience de l’économie.

D’ailleurs pour 2021, les perspectives sont encore plus reluisantes. La progression de l’activité économique devrait s’accélérer de 4,8%, en raison de l’intensification des mesures prises pour une maîtrise des effets de la pandémie et une relance de la croissance économique.

On note également une amélioration de l’accès aux financements au niveau des établissements financiers notamment les institutions de microfinances. Les crédits qu’elles ont octroyés aux agents économiques ont connu un accroissement pour ressortir à 180 milliards de FCFA en 2020, contre 179 milliards de FCFA en 2019.

Par contre le montant des nouveaux crédits accordés par les banques est de 590 milliards de FCFA, alors qu’il était de 662 milliards de FCFA un an plutôt.

En ce qui concerne le taux d’intérêt moyen pondéré des crédits bancaires, il est resté à 7,7% entre 2019 et 2020.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Ces progressions s’expliquent par des dispositions urgentes prises par les plus hautes autorités notamment les mesures d’allègements des charges fiscales et des programmes d’aide aux populations vulnérables pour endiguer la propagation du fléau.

Le gouvernement a réaffirmé son engagement à prendre des mesures qui s’imposent pour lutter contre la prolifération des structures de placements qui s’installent illégalement un peu partout dans notre pays et la fuite des capitaux. Ces entités qui se livrent à de telles activités illicites,  seront purement et simplement fermées.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi

EMPLOIS/ BOURSES

Dans le cadre du lancement de sa représentation au Togo, la Plateforme industrielle d’Adetikope est à la recherche d’un Content Manager (Responsable de contenus)....

EDUCATION

Les résultats de l’examen du Certificat d’Etude du Premier Degré vont être proclamés dans les heures à venir. Mais les candidats peuvent déjà consulter...

SOCIETE

La Police Nationale a interpellé cinquante-quatre (54) individus, tous de nationalité nigériane dont quinze (15) faussaires cybercriminels et les trente-neuf (39) autres qui, sous...

EDUCATION

Les résultats du baccalauréat deuxième partie (BAC 2)  session juillet 2021 seront proclamés le mardi 24 aout 2021 sur tout l’étendue du territoire Togolais....

Copyright © 2009-2020 made by WAAS